Critique « The Great » Saison 1

Pendant le confinement, j’ai débuté la lecture de « Guerre Et Paix » de Leon Tolstoï qui traînait dans ma to-read-list depuis quelques temps. Ce roman historique passionnant sur l’époque des guerres napoléoniennes vue du côté russe a été adapté en mini-série de six épisodes par la BBC en 2016. Souhaitant naturellement lire l’oeuvre originale avant de voir à quoi peut ressembler son adaptation, la série « War & Peace » débarquera sur mes écrans prochainement.

En attendant, j’ai découvert que deux autres séries existaient sur la période russe précédent celle du règne de Alexandre Ier, et en particulier sur la Reine Catherine II, impératrice de Russie entre 1762 et 1796. La série historique de HBO et Sky Atlantic « Catherine The Great » en quatre épisodes de 60 minutes et couvrant la quasi-intégralité de son règne est disponible depuis octobre 2019. La mini-série est portée par Helen Mirren qui a remporté le prix de la meilleure actrice dans une mini-série aux Golden Globes.

J’étais proche de débuter « Catherine The Great » lorsque j’ai découvert l’existence de « The Great« , arrivée sur Hulu en mai dernier. Portée par Elle Fanning et Nicholas Hoult, cette nouvelle série est une comédie dramatique inspirée de la jeunesse de Catherine The Great, avant qu’elle ne devienne impératrice en faisant tuer son mari l’empereur de Russie Peter III. Une série « inspirée » puisqu’ici on est pas chez « The Crown » et de très grandes libertés sont prises avec la vérité historique. Comme son générique l’indique, « The Great » est une « occasionally true story« .

Si dans le monde réel Catherine ne met en oeuvre son plan de se débarrasser de son mari l’Empereur de Russie Peter III que 18 ans après leur mariage afin de lui prendre sa place, dans « The Great » ceci a lieu immédiatement après leur mariage quand elle n’a encore que 19 ans. Mais peu importe, ici on n’est pas là pour prendre des cours d’histoire mais pour se plonger dans la vie de palais au XVIIIème siècle en Russie. Et une vie de palais trépidante et dynamique !

Si « The Crown » vous a rebuté pour son côté pompeux, trop sérieux, austère, ici on est diamétralement à l’opposé : c’est joyeux, coloré, riche, dynamique, entraînant et plein d’humour ! On ne s’ennuie pas une seule seconde au cours des 10 épisodes d’une cinquantaine de minutes de cette première saison. Les dialogues sont percutants, le rythme est rapide, une véritable comédie dramatique historique réussie. Elle Fanning et Nicholas Hoult sont excellents dans leurs rôles de l’impératrice Catherine et de l’empereur Peter, et le casting secondaire est tout aussi bien interprété.

La série est écrite et créée par Tony McNamara, à qui l’on doit déjà le film « The Favourite » avec Olivia Colman. On ne sait pas trop quel est le plan de la série à long terme (la première saison de « The Great » ne couvre que quelques mois), mais force est d’espérer qu’une saison 2 sera commandée et que « The Great » ira au moins jusqu’à sa fin naturelle, à savoir la prise de pouvoir de Catherine et la mort de Peter.

Update : « The Great » est reconduit pour une saison 2 !

Inutile de dire que je vous recommande fortement de suivre « The Great », disponible en France sur Starzplay, et que je classe dans le TOP 5 des séries que j’ai vues en 2020 à l’heure actuelle. Retrouvez mon classement des séries vues en 2020 dans cet article consacré.



Catégories :Non classé

Tags:,