Apple dévoile la série « Fondation », l’oeuvre réputée inadaptable de Isaac Asimov

Au cours des dernières années, j’ai dévoré l’intégralité des romans du cycle de Fondation de Isaac Asimov, une oeuvre majeure dans la littérature de science-fiction publiée entre 1942 et 1993. Lorsque Apple a annoncé développer une série sur le sujet, j’étais comblé.

Ce passionnant roman historique du futur va en effet avoir droit à une première série de 10 épisodes en 2021 sur le service de SVOD avec Jared Harris (vu dans « Mad Men » ou encore « Chernobyl ») dans le rôle de Hari Seldon, l’inventeur de la psychohistoire et prédicateur de la chute de l’Empire Galactique qui s’est formé au cours des millénaires dans la Voie Lactée.

Pour quiconque qui a lu les livres, la grande question est de savoir que va adapter Apple au juste. Quelle est l’ambition de la série ? L’objectif est-il de raconter toute l’oeuvre ou seulement une partie ? Le « Cycle de Fondation » comprend 5 romans majeurs et 2 romans prequel qui développent une histoire couvrant pratiquement une période de 1000 ans, vers les années 24 000 après Jésus-Christ.

A la lecture du casting qui comprend les personnages de Hari Seldon et Eto Demerzel (au passage incarné par une femme, Laura Birn, alors que le personnage est masculin dans les romans), il semblerait que la série « Fondation » de Apple (du moins sa première saison) se concentre sur les romans prequel de l’oeuvre, à savoir « Prélude à Fondation » et « L’Aube De Fondation ». Une solution de facilité pour développer la série puisque ces romans présentent une unité de temps assez réduite permettant d’y développer des personnages récurrents.

Il faut dire que si l’oeuvre de « Fondation » (les 5 romans à partir de « Fondation ») n’a encore jamais été adapté au cinéma ou même à la télévision, c’est en grande partie parce qu’il s’agit d’un roman historique du futur, essentiellement composé de descriptions et de dialogues avec peu d’action, racontant le futur de l’humanité dans un univers galactique sur une période couvrant presque un millénaire. C’est un peu comme si vous vouliez faire un film de deux heures ou une série sur l’histoire de France avec Charlemagne, Louis XIV, Napoléon et le Général De Gaulle réunis. Un véritable casse-tête qui en a laissé plus d’un sur le carreau dans les nombreuses tentatives d’adaptation toutes abandonnées jusqu’à présent.

On attend donc avec impatience la série « Fondation » de Apple TV+ en 2021, avec comme showrunner David S. Goyer, déjà co-auteur des scénarios de la franchise « The Dark Knight », mais aussi co-créateur de la série moins regretée « Flashforward » (une saison sur ABC en 2010).



Catégories :Non classé

Tags: