Covid-19 : l’intégration dans les scénarios de la pandémie se prépare

Alors que les studios hollywoodiens continuent d’étudier comment et quand pourraient reprendre les tournages, les scénaristes continuent de se demander comment intégrer la pandémie de Covid-19 dans leurs histoires, en particulier dans toutes les séries qui se déroulent dans le monde réél de nos jours. Le Hollywood Reporter vient de publier un nouvel état de la situation.

Dans des propos rapportés par le Hollywood Reporter, la productrice et scénariste de la comédie de ABC « Single Parents », JJ Phiblin, expliquait que fin mars elle ne voyait aucune raison d’inclure la pandémie : « Je m’imaginais que le COVID allait être cette histoire bizarre qui va se passer au printemps. » Mais un mois plus tard, elle a radicalement changé d’avis : « Alors qu’il y a quelques semaines je trouvais choquant de représenter un monde où les gens portent des masques et des gants séparés par une distanciation physique, aujourd’hui je trouverais presque faux de ne pas le faire.« 

Anticiper l’inconnu

Intégrer ou non la pandémie et ses conséquences sont des discussions qui ont lieu dans toutes les writers room à Hollywood. Pour le Hollywood Reporter, la tâche est ardue : les scénaristes doivent anticiper un futur très incertain ! A l’heure actuelle, personne ne sait quand pouront reprendre les tournages et encore moins à quoi ressemblera le monde quand les épisodes seront diffusés.

Le créateur de « Grown-ish » Kenya Barris est désormais certain que la pandémie sera écrite dans sa sitcom se déroulant à l’universtié. Mais planifier une saison sans savoir si les écoles seront ouvertes en septembre est un challenge. Les enfants doivent-ils étudier en ligne à la maison ? Est-ce que la série reflétera toujours le monde au moment de sa diffusion ? Pour le Hollywood Reporter, il va y avoir de nombreuses nuits blanches pour tout ajuster en temps réél.

Autre problème évoqué : le timing. A quel moment dans le cycle de vie de la pandémie l’action de la série doit-elle s’inscrire ? Pour certains, il serait plus facile d’établir une série avec la pandémie dans le rétroviseur, comme un événement du passé. En raison du délai entre la production et la diffusion, ça pourrait fonctionner pour certaines séries. Mais si vous apportez le Covid-19 dans votre série, à quel moment vous arrêtez les histoires de virus ? JJ Phiblin ajoute : « Est-ce que vous vous dîtes, je suppose que les choses vont revenir à la normale vers novembre, donc vers l’épisode 5 on peut enlever les masques ?« . C’est une véritable question pour les séries de networks suivant le calendrier et diffusées entre septembre et mai.

Le producteur prolifique Greg Berlanti a également partagé quelques idées au Hollywood Reporter : pour ses séries de super-héros (« The Flash », « Supergirl », etc…), la saison pourrait débuter dans un monde pré-pandémique avec le virus qui arrive en cours de saison afin de donner un peu d’air aux scénaristes, ou alors, les séries pourraient reprendre dans un monde post-pandémie et le virus adressé selon les termes des scénaristes. Pour son autre série « You », très populaire sur Netflix, la pandémie aura très certainement eu lieu entre deux saisons.

La famille Gallagher touchée par le Covid-19

Les conséquences économiques du virus sur la vie des américains vont également être très importantes. Pour John Wells, la co-créateur de « Shameless », ce désastre économique ne pourra pas être ignoré, en particulier quand on travaille sur une famille issue de la classe ouvrière américaine. Au Hollywood Reporter, John Wells révèle ainsi qu’il ré-écrit complètement la 11ème et dernière saison de « Shameless » pour incorporer la pandémie, avec plusieurs membres des Gallagher infectés par le Covid-19 : « Il est impossible de faire une comédie satirique sur les travailleurs pauvres sans adresser ce qui est arrivé et ce qui va arriver à cette communauté. Le défi, bien évidemment, est de rendre cela drôle car il n’y a rien de drôle là-dedans.« 

Les premiers secours porteront des masques

Pour les séries de premiers secours, traiter de la pandémie n’est pas une option, et toutes devraient intégrer le Covid-19 à des degrés divers dans leur scénario. Tim Minear, co-créateur des séries de la FOX « 9-1-1 » et « 9-1-1 : Lone Star » explique : « Si on prétend que c’est un univers alternatif où les choses ne sont pas arrivées, nous ne serons plus pertinent. » Ses deux séries vont très probablement s’incorporer dans le monde réél, ce qui signifie que les personnages porteraient des masques et testeraient leur température.

Alors que les upfronts se préparent, l’impact sur le scénario du Covid-19 est également étudié de très prêt. Si pour les séries déjà à l’antenne le défi peut s’avérer déjà compliqué mais gérable, il doit l’être encore plus pour les nouvelles séries en préparation : comment lancer de nouvelles histoires, de nouveaux personnages dans un tel contexte ? Des questions ardues sur lesquelles producteurs et exécutifs de Hollywood vont continuer de plancher dans les semaines et mois à venir.



Catégories :Non classé